Connexion

  

La crypte de l’église NOTRE-DAME et sa statue de la Vierge,

 

connue et vénérée sous le vocable de NOTRE DAME SOUBS TERRE,

 

viennent d’être restaurées à l’initiative de l’association RENOV’EGLISE,

grâce à de nombreux dons et avec l'aide de la Fondation du Patrimoine et de la Région.

 

 

Une riche histoire :

 

La crypte Notre-Dame-sous-terre est certainement le monument le plus ancien du canton de Pélussin. Dans son ouvrage d’histoire locale, l’abbé Joseph Batia (1) signale qu’une date de 881, gravée dans la pierre, était visible avant la pose du décor de plaques de marbre vers 1890-95, l’abbé Brossard étant alors curé. L’église ancienne datait du XIe ou XIIe siècle et la crypte était située sous son chœur.

 

L’église Notre Dame a été reconstruite entre 1875 et 1878, décalée vers l’est, et la crypte a été conservée sous le nouveau porche.

Son orientation a été inversée, l’escalier d’accès actuel étant situé à la place de l’autel primitif reporté à l’extrémité opposée.

 

 

Davantage qu’au lieu, c’est à la statue de la Vierge, probablement aussi ancienne que la crypte, que s’adresse la vénération des fidèles qui y sont très attachés.

 

Au XVIIe siècle, les registres paroissiaux de Longes et de Chavanay rapportent plusieurs cas d’enfants mort-nés, qui, déposés devant cette Vierge ont donné un signe de vie permettant de les baptiser : on craignait que, non-baptisés, ils n’accèdent pas au Paradis.

 

De nombreux ex-voto témoignent de la gratitude des fidèles pour les grâces obtenues en ce lieu de pèlerinage, par l'intercession de Notre Dame.

 


 

 

Une tradition - ou une légende- encore beaucoup plus ancienne veut que des chrétiens persécutés à Lyon puis à Vienne en 177 se soient réfugiés dans le Pilat pendant que Saint Pothin, Sainte Blandine et leurs compagnons mouraient martyrs (2). Ces chrétiens rescapés seraient à l’origine de notre Eglise locale.

 

(1) Abbé Joseph Batia, Recherches historiques sur le Forez Viennois – La Baronnie de Malleval et les Seigneuries de Virieu et de Chavanay, Condrieu 1921

(2) Les Martyrs de Lyon en 177 [lettre aux chrétiens d'Asie et de Phrygie]
Texte inséré par Eusèbe de Césarée dans son «Histoire ecclésiastique»]
Publ. à l'occasion de la visite apostolique du pape Jean-Paul II à Lyon et dans la région Centre-Est, 4-7 octobre 1986
Édition : Lyon : Lugd , 1986

 

*********************************